Présentation

Règlement

Inscription

Participants
Galerie photos

Contactez-Nous

Présentation


.

Du jeudi soir 4 septembre au dimanche 7 septembre

Gentlemen  : start your engines ! comme ils disent à Indianapolis !

Cette année nous traversons le Channel et cela faisait des mois (voire des années !) que Guy et moi travaillions Robert pour le persuader d’aller faire un trip au pays de l’Histoire Automobile. Vive le Rosbifland!

Rassurez vous : si vous devrez rouler à gauche et vous plier aux règles de la circulation toute  britannique (entre nous, c’est mieux si vous souhaitez garder l’intégrité physique de votre monture et accessoirement celle de votre équipage, vous y compris  et ce n’est pas la peine de confondre les deux !! ), vous lirez le road-book  à l’image du breakfast du même métal, c’est-à-dire de manière continentale : de haut en bas et de gauche à droite .

Nous vous recevrons le jeudi 4 septembre (eh oui l’agenda surchargé de Robert, coincé entre notre organisation aux USA d’août prochain, le Rallye de Sardaigne fin septembre, l’embouteillage de Lapalisse et diverses organisations en Belgique nous a imposé soit de faire l’impasse en 2014, soit d’avancer pour une fois la date !

Et on a choisi la deuxième solution) au Best Western de Saint-Omer (là où nous avions pris le départ il y a 4 ans pour l’Automne Découverte qui nous emmenait au Touquet).

Vendredi 5 septembre : nous rejoindrons Calais pour une traversée à l’ancienne, c’est-à-dire en bateau,

beaucoup plus à l’image de nos voitures et du voyage tel que nous le concevons ! Débarqués en fin de matinée, on vous rappellera qu’il est impératif de rouler du bon côté car quand “Game Over” s’affiche, il est impossible de recommencer la partie ! Nous longerons dans un premier temps la côte afin de contourner par l’ouest Londres et son agglomération.  Après avoir traversé le magnifique village de Rye, nous irons de cottage en cottage pour se poser pour 2 nuits au sud d’Oxford

au Oxford Thames Four Pillar’s Hotel ( ****), au bord de la Tamise, entre les teams de F1 Mac Laren et Williams et juste au sud de Cowley, berceau historique des usines Morris, là où on construit actuellement les Mini.

Samedi 6 septembre  : nous ferons une large boucle autour d’Oxford et ferons une pause matinale à Gaydon,

au mondialement connu British Motor Heritage.  S’il n’est un secret pour personne que leurs automobiles ont le volant à droite, nous aurons l’occasion de découvrir ce que fut l’épanouissement commercial de l’industrie automobile anglaise qui s’inscrit dans l’âge d’or de ces voitures qui aujourd’hui sont parmi les plus recherchées et les plus collectionnées mais certainement les plus désirables aussi.  On vous parle d’un temps .... (refrain bien connu .....) où l’Automobile succitait un réel désir en ces temps où la modularité, le nombre d’airbags et les grammes de CO ne figuraient pas parmi les critères d’achat.  Une cote d’Amour qui ne cesse de monter en collection et  j’oserais même ajouter une excellente fiabilité à partir du moment où l’entretien mécanique est scrupuleusement suivi et que l’on respecte la mécanique.

La fascination pour ces voitures est restée intacte surtout parmi les sportives : Jaguar, Aston Martin, MG, Morgan, Triumph, Austin Healey, Lotus, Rover, Morris, sans oublier les vénérables Alvis, Bristol, Daimler, Jensen, Lagonda,  Sunbeam, Bentley et Rolls Royce.

Nous visiterons ensuite Stratford Upon Avon (la ville de Shakespeare) et reviendrons par Brodway avec une halte au musée de Bourton On The Water.

Dimanche 7 septembre : nous ferons 125 miles  à travers la campagne anglaise pour rejoindre le bateau à Douvres en fin de matinée et arriver dans l’après-midi à Calais.

Voici donc le programme de ces festivités d’après saison qui seront réservées à un nombre limité d’élus !!!! Lesquels ? les plus rapides à s’inscrire car nous avons réduit le nombre à 30 équipages, organisateurs compris et Mimi sera intransigeante !

Au grand plaisir de se revoir et de partager avec vous notre passion commune pour les voyages en ancienne !

See you later,

Michel DARTEVELLE.