Présentation

Editorial
Règlement
Participants
Dossier culturel
Photos commentées
Photos commentées suite 1
Photos commentées suite 2
Photos commentées suite 3

Contactez-Nous

Editorial


Après deux années en Alsace jusqu’au domaine du Bollenberg (2006 et 2007), puis deux années en Champagne Ardennes au départ du Château Fort de Sedan (2008 et 2009) et enfin une année en Côte d’Opale, c’est cette fois jusqu’en Normandie que le road book de notre ami Robert vous emmènera pour cette sixième édition de notre rallye d’automne, le bien nommé « Automne Découverte 2011 ».

Nous aurons donc l’immense plaisir de retrouver nos amis à travers notre passion commune pour l’automobile ancienne et d’exception et de s’inventer la vie qui va avec !
A travers nos voyages et nos organisations, nous espérons vous faire découvrir ou redécouvrir avec cette convivialité si chère à l’esprit de Route Nationale 7 Historique, de merveilleux coins d’une France qui ne cesse de nous ravir.
De plus, en ce début d’automne avec les jours qui raccourcissent et l’arrivée à l’hôtel en fin d’après-midi, cela nous laisse évidemment davantage de temps pour refaire le monde entre nous et tout simplement profiter d’une vie qui file à plus vive allure que celle de nos mécaniques !

Jeudi 20 octobre :
Vous serez reçus le jeudi 20 octobre dès 17 heures à l’Hôtel du Golf Saint Omer au coeur de la vallée de l’Aa, dans le Pas de Calais.
Le cadre offre un total dépaysement et le charme exceptionnel d’un environnement naturel hors pair, mêlant forêt d’émeraude et green à perte de vue.
Premier établissement hôtelier français en construction bois, il nous promet une cuisine réputée avec une vue panoramique sur le green et la vallée de l’Aa, ce fleuve au coeur vif et clair qui creuse une vallée encaissée aux coteaux verdoyants dans l’Artois, aux abords du parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale que nous traverserons le lendemain.

Vendredi 21 octobre :
Une longue étape (environ 350 km ! vous voilà prévenus !) jusque Trouville avec un arrêt le midi au relais de chasse l’Auberge de la Forêt à Airaines. Par les forêts d’Eu et de Eawy, nous contournerons Dieppe. Traversant des villages pittoresques au bord de rivières merveilleuses où vous observerez le ballet des oiseaux liés à l’eau, bergeronnettes et martins pêcheurs, nous prendrons plaisir à rouler sur ces routes à faible densité jusqu’ à enfin apercevoir la mer au-delà de l’Aiguille de Belval ou du Cap Antifer au sud d’Etretat.
Par le Pont de Normandie, long de 2141 m, nous quitterons Le Havre (Seine Maritime) pour arriver à Honfleur (Calvados) : il enjambe l’estuaire de la Seine.
Par la Côte de Grâce, nous arriverons à l’Hostellerie du Vallon à Trouville. A proximité du centre et de la plage (accessible à pied), vous trouverez derrière les colombages de cet hôtel normand, un havre de paix élégant et chaleureux.
Piscine intérieure, hammam, sauna et jacuzzi pourront-ils vous détendre après cette dure journée ?

Samedi 22 octobre :
Nous découvrirons la Côte Fleurie sur une quarantaine de kilomètres : une succession de plages de sable, de falaises et de charmantes stations balnéaires, témoignage de la vague des bains de mer à la fin du 19ème siècle et qui se sont développées avec l’avènement du chemin de fer. Vous ferez une pause à Arromanche.
« Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon coeur d’une langueur monotone » ces mots de Paul Verlaine lancés depuis radio Londres annonçaient le débarquement allié du 6 juin 1944. Cet incroyable événement qui a libéré l’Europe de l’occupation nazie a érigé le site du petit village et de la plage d‘Arromanche au statut de réputation mondiale : un lieu d’exception lié à la fin de la deuxième Guerre Mondiale.
Le musée du débarquement est construit sur le site même où fut implanté le plus grand port artificiel jamais construit et dont on peut encore voir les vestiges.
Le 6 juin 1944, à l’aube, 4126 navires alliés venus d’Angleterre réussissent le plus grand débarquement de l’Histoire. Sur les plages de Normandie, prenant les allemands par surprise, vous apprendrez et comprendrez l’extraordinaire défi technologique que fut la construction du port artificiel, clef de la victoire en Normandie.
Nous contournerons Caen et Bayeux par le joli village de Port en Bessin, Omaha Beach, la Pointe du Hoc et traverserons les marais du Cotentin en direction de
Sainte Mère Eglise et Utah Beach.
Isigny et Pont l’Evêque vous rappelleront que les fameuses vaches normandes ne font pas que de la figuration mais participent aussi aux délices de la gastronomie régionale !

Dimanche 23 octobre :
Nous quitterons la côte par la forêt de Saint-Gatien et traverserons les boucles de la Seine normande non loin du fameux circuit de Rouen, Les Essarts, aujourd’hui disparu dans la forêt de la Londe.
Enfin, nous aurons notre dernier repas le midi dans la région de Amiens à une centaine de kilomètres de la frontière belge et nous pourrons alors vous présenter le projet 2012 : changement de région, de programme et même de pays !
Les négociants en virages ne seront pas déçus ! …..
Au plaisir de vous revoir bientôt,

Michel Dartevelle et toute l’équipe de RN7 Historique.